Découvrez nos nouveautés: Le catalogue Rentrée 2021 est maintenant disponible! Détails ›

Le jardin d'ombres

La poétique et la politique de la rééducation sociale

Le jardin d'ombres Feuilleter cet ouvrage

Résumé

L’auteur nous montre, dans cet ouvrage, le système de signes et d’illusions qu’utilise la société québécoise pour exclure les personnes classées déficientes intellectuelles et comment les établissements de services du Québec confinent ces personnes dans une marge voilée où elles s’épuisent leur vie durant à réduire leur altérité. Là, à l’écart des autres, elles imitent la vie des personnes dites normales dans un monde parallèle invisible, un lieu-exclu qui reproduit, à une échelle réduite, en miniature, tel une œuvre d’art, le monde de la majorité. La rééducation sociale n’est donc pas un rite de passage mais bien un rite d’expulsion maquillé en rite d’agrégation : elle met à l’écart tout en créant l’illusion qu’elle inclut.

L’antique exclusion sacrée de l’idiot est ainsi perpétuée sous une forme atténuée qui l’harmonise à la démocratie et aux droits de l’homme. Une question s’impose alors à nous tous, que nous soyons les complices aveugles ou les maîtres d’oeuvre de cette supercherie : Quel sort doit-on réserver à cette institution ? Doit-on l’abolir, la réformer, la maintenir ?

Michel Desjardins examine cette question en considérant les avantages que ce rite d’expulsion déguisé procure d’une part à la société et d’autre part aux bénéficiaires, tout en soulignant le supplément d’être que ce rite leur apporte.

Table des matières

2002, 260 pages, D1157, ISBN 978-2-7605-1157-6

Télécharger
gratuitement

Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec (Québec) Canada G1V 2M2
Tél. : (418) 657-4399   Téléc. : (418) 657-2096   puq@puq.ca

©2021 - Tous droits réservés
Réalisation : iXmédia

×

Collaborateurs

×

Envoyer à un ami

Envoi du courriel...

Votre courriel a été envoyé avec succès !

Une erreur est survenue, essaie un peu plus tard !